L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

mardi 26 septembre 2017

Le Genre ou l'absurdité du féminisme politique

Guitry imaginant la possible existence d'une Schiappa


La femme semble être le centre de toutes les attentions. Non, je n'oserai parler d'attentions masculines, d'attentions galantes, celles-ci sont passées hors mode, les femmes s'assument, elles sont libérées (comme dans la chanson), faute de se reconnaître libres. Après tout, c'est leur problème et chacun fait ce qu'il peut avec ses complexes, qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme. Le danger est quand le complexe devient une politique d'Etat, quand le genre entre en politique, le féminisme disparait et la femme aussi.

lundi 25 septembre 2017

Syrie: la Russie publie des photos prouvant la collusion entre le Pentagone et Daesh

source @mod.mil.rus


Alors que la défaite de Daesh s'approche, annonçant la victoire d'Assad à l'intérieur et de la Russie à l'international, les Etats Unis semblent se lancer dans une guerre sale impliquant une réelle collusion entre les forces spéciales américaines, la pseudo-opposition démocratique armée et Daesh, qui ferait tout pour éviter la déroute. Le ministère de la défense russe vient de publier toute une série de photos aériennes prouvant que les forces spéciales américaines se trouvent particulièrement à l'aise dans les zones contrôlées par les terroristes.

vendredi 22 septembre 2017

Facebook affiche son positionnement politique



D'aucuns estiment que seul internet est en mesure de fournir une liberté réelle. Une fuite dans le virtuel, libre, pour se dégager des contraintes pesantes du réel. Mais le virtuel est à tel point entré dans nos vies, qu'il influence le monde réel, lui-même en parti devenu virtuel par l'essor démesuré de la communication. La contre-mesure devait arrivée, elle l'est: internet n'est plus un espace de liberté, il est un enjeu politique. Et Facebook a choisi de jouer dans ce jeu malsain en fournissant les données privées de comptes ayant payé de la publicité politique lors des élections américaines. Mais uniquement les comptes russes.

jeudi 21 septembre 2017

Syrie: les Etats Unis utilisent-ils les groupes terroristes contre la Russie?



Alors que la fin de Daesh s'annonce en Syrie, les forces régulières syriennes et la Russie font l'objet d'attaques conjointes entre les groupes terroristes et les forces d'oppositions "démocratiques" soutenues par les Etats Unis. Une coïncidence ou le retour de la guerre sale pour défendre à tout prix le contrôle sur la zone pétrolière de Deir ez-Zor?

mercredi 20 septembre 2017

Syrie: les Etats Unis reconnaissent la défaite de la coalition internationale



Avec l'échec militaire de Daesh, l'incompétence des groupes d'opposition dits "démocratiques" et le renforcement de l'Etat syrien, les bruits du départ des Etats Unis de la Syrie commencent à circuler. En effet, qu'y faire de plus, militairement, c'est la défaite de la coaltion américaine et de "leur" opposition. La Russie est devenue une force incontournable dans la région.

mardi 19 septembre 2017

Liberté de la presse: Les Etats Unis cherchent à interdire la Radio Sputnik



Les préceptes démocratiques contemporains semblent pouvoir se résumer à cette phrase: vous êtes libres de vous exprimer tant que je suis d'accord avec vous; dans cet espace restreint vous jouissez de toute votre liberté. Sinon comment expliquer la vandetta lancée par le Congrès et le FBI contre Sputnik aux Etats Unis depuis la défaite des Démocrates aux élections présidentielles?

lundi 18 septembre 2017

La crise coréenne est le résultat de notre politique unicentrée



La crise mondiale qui ne cesse de prendre de l'ampleur autour de la Corée du Nord est l'enfant terrible de notre système géopolitique post-guerre froide, unicentré et totalitaire. Unicentré car seuls les Etats Unis sont reconnus comme centre politique dominant. Et totalitaire car non seulement aucune alternative acceptable n'est envisageable à cette vision du monde, mais l'idéologie qui le sous-tend doit être intégrée au plus profond de l'homme post-moderne. Or, la Corée du Nord ne joue pas le jeu, elle est l'un des derniers petits Etats à ne pas vouloir du néolibéralisme atlantiste et de la domination militaire, comprenant très bien qu'il s'agit d'une guerre à mort. En tout cas pour elle.